ミシェル・アンリ研究
Online ISSN : 2189-6836
Print ISSN : 2185-7873
身体と言語の二重性
アンリにおける言語論の空白について
吉永 和加
著者情報
ジャーナル 認証あり

2018 年 8 巻 p. 25-44

詳細
抄録

  Cet essai a pour but de comprendre la raison de la faible présence de la théorie linguistique chez Henry. Mais nous pouvons l’imaginer avec la philosophie d’Henry elle-même car il distingue deux groupes d’éléments opposés - l’un comprend la vérité de la vie, l’intérieur et la subjectivité absolue, l’autre comprend la verité du monde, l’extérieur et le signe -, car selon lui, le premier groupe est vrai et le deuxième est négatif ou dépendant du premier et car selon lui encore, le langage se trouve dans le deuxième groupe et n’est pas un sujet à traiter avec zèle.
  Henry traite peu du langage dans les arguments sur le corps selon lesquels le sens et le contenu des signes linguistiques se réduisent à la vie absolue du corps originaire. D’après son essai sur la peinture, même si la forme des peintures a une dualité intérieur-extérieur ( intérieur invisible et extérieur visible ), elle finit par être récupérée dans l’auto-affection de la vie absolue, affecte les vies des spectateurs et leur donne le secours religieux et le signe linguistique, qui a également une dualité intérieur-extérieur, est aussi récupéré dans la vie absolue. Par contre, dans ses arguments sur la peinture, Henry mentionne l’imagination qui fonctionne chez les spectateurs émus par quelque chose de « nouveau » dans une peinture et évoque l’auto-différenciation au lieu de l’auto-affection.
  Henry affirme invariablement la dualité intérieur-extérieur de la vie, souligne l’aporie de cette dualité mais l’enfouit définitivement dans l’intérieur de la vie absolue : Henry ferme les yeux sur l’extérieur et le signe qui n’ébranlent jamais la philosophie henrienne. Mais quand la vie se multiplie par quelque chose de « nouveau » et affecte d’autres vies, semblent apparaître l’auto-différenciation et la communication avec les autres dans l’extérieur qu’Henry ne peut nier. C’est un excès de la pilosophie henrienne qui peut développer un langage permettant de s’identifier avec les autres d’une part, et construire une philosophie permettant de s’identifier avec la religion d’autre part.

著者関連情報
© 2018 日本ミシェル・アンリ哲学会
前の記事 次の記事
feedback
Top