J-STAGE トップ  >  資料トップ  > 書誌事項

メルロ=ポンティ研究
Vol. 19 (2015) p. 45-57

記事言語:

http://doi.org/10.14937/merleaujp.19.45

論文

Maurice Merleau-Ponty dédie à Jean-Paul Sartre un article intitulé « le langage indirect et les voix du silence » paru en 1952 pour la première fois dans Les temps modernes.
Dans cette étude, nous tentons de reconstruire le jeu théorique de Merleau-Ponty en le comparant avec sa variante inachevée intitulée « le langage indirect » dans La prose du monde, et nous élucidons le contraste entre les deux philosophes français.
Dans son texte, Merleau-Ponty reprend le terme sartrien d’« appel » dans la perspective historique. Par cela même, il propose l’Histoire unique de l’expression où toutes expressions artistiques se rejoignent. Cette Histoire ou plus précisément la tradition de la perception nous indique les deux aspects du concept de l’individu, c’est-à-dire l’indivisibilité et l’individualité de l’action même de l’expression. En guise de conclusion, nous nous interrogeons sur la question de la rupture ou la destructibilité de l’Histoire.

Copyright © 2015 日本メルロ=ポンティ・サークル

記事ツール

この記事を共有