フランス語学研究
Online ISSN : 2432-0668
Print ISSN : 0286-8601
検索
OR
閲覧
検索
36 巻 , 1 号
選択された号の論文の23件中1~23を表示しています
    • |<
    • <
    • 1
    • >
    • >|
論文
  • 戸部 篤
    36 巻 (2002) 1 号 p. 1-13
    公開日: 2017/09/11
    ジャーナル フリー
    Le présent travail vise à aborder l'emploi explicatif de la proposition infinitive indépendante, qui correspond au cadre formel "syntagme nominal + deux-points + proposition infinitive". On peut y trouver deux types de SN: d'une part, le SN support apparaît sous la forme de phrase nominale, souvent sans article. Il présente un titre, mis en relief à l'aide de l'adjectif déterminatif, suivi de son contenu indiqué par l'infinitif; d'autre part, le SN support se trouve le plus souvent à la position focalisée, éventuellement muni du démonstratif de notoriété aussi bien que de l'adjectif qualificatif, ce qui implique que le contenu à expliciter est déjà construit. Les valeurs variées dépendent done du caractère de son support. Les effets de sens proviennent en partie de la forme infinitive, dépourvue de système de personne.
    抄録全体を表示
  • 大久保 伸子
    36 巻 (2002) 1 号 p. 14-29
    公開日: 2017/09/11
    ジャーナル フリー
    L'objectif de cet article est de réexaminer l'imparfait de rupture. On lui attribue généralement trois caractéristiques: conclusion d'un récit, procès accompli et succession des procès. Les deux dernières semblent cependant incompatibles avec celles de l'imparfait canonique qui marque un procès inaccompli et la simultanéité des procès. Pour expliquer les caractéristiques de l'imparfait de rupture, nous distinguerons l'espace temporel où se situe le sujet de conscience secondaire et le moment de prise de conscience du procès. En séparant ainsi ces deux dimensions normalement confondues en un seul point référentiel: R reichenbachien, nous tenterons d'expliquer comment se produit l'effet de sens de reportage en différé et à quoi tiennent les caractéristiques contradictoires de l'imparfait de rupture.
    抄録全体を表示
  • 木内 良行
    36 巻 (2002) 1 号 p. 30-37
    公開日: 2017/09/11
    ジャーナル フリー
    Dans cet article, nous avons essayé de montrer que le causatif avec un pronom réfléchi exprimant le sens passif n'est pas, structuralement parlant, une construction différente du causatif ordinaire: le sujet du causatif exprime toujours une cause de l'événement exprimé par l'infinitif, et le pronom réfléchi est un argument de l'infinitif ou un datif étendu (exprimant une personne affectée par l'événement). La différence d'interprétation entre le causatif et le passif réside surtout dans l'interprétation du sujet - un instigateur volontaire ou involontaire de l'événement. Et le sens passif vient aussi du pronom réfléchi, patient direct ou indirect de l'événement, qui est en même temps coréférent du sujet.
    抄録全体を表示
  • 高田 大介
    36 巻 (2002) 1 号 p. 38-46
    公開日: 2017/09/11
    ジャーナル フリー
    Le présent article a pour objet de mettre en lumière le statut du syntagme nominal (SN) datif. Le SN2 datif employé avec un verbe trivalent, donner par exemple, est généralement considéré comme une destination d'"attribution". De même, dans la construction exprimant "l'éloignement" telle que enlever SN1 à SN2, l'usage du datif est expliqué par analogie avec donner SN1 à SN2. Or, on peut observer dans cette dernière construction une alternance et/ou une cooccurrence du datif et de l'ablatif en ce qui concerne le troisième actant (SN2): type enlever SN1 à/de SN2. Vu qu'il y a, même dans le cas où il s'agit d'un même nom, une option possible entre les deux cas, le choix ne dépend pas de la catégorie sémantique du troisième actant, ni de son "cas profond" du point de vue du mouvement matériel (attribution/éloignement), mais seulement de la manière de le saisir dans la perspective énonciative. Le SN2 ablatif s'emploie en effet dans un contexte où SN2 porte sur l'éloignement concret et objectif, tandis que le SN2 datif est utilisé si l'énoncé intéresse l'éloignement abstrait ou subjectif. L'usage du datif attribue ici un certain effet d'expressivité à l'interprétation de la phrase. Dans cette optique, le caractère du datif du type enlever SN1 à/de SN2 est paradoxalement plus proche du datif étendu que du datif lexical.
    抄録全体を表示
研究ノート
文献案内
紹介
新刊紹介
海外報告
追悼
資料
シンポジウム報告
例会報告
海外雑誌論文目録
寄贈論文目録
修士・博士論文目録
    • |<
    • <
    • 1
    • >
    • >|
feedback
Top