Annals of Ethics
Online ISSN : 2434-4699
Le problème de l’opposition du sacré et du profane chez Bataille
Yuta Sasaki
Author information
JOURNAL OPEN ACCESS

2018 Volume 67 Pages 203-217

Details
Abstract

Généralement, on pense que le sacré est un concept pour définir l’essence de la religion. La religion est basée sur la distinction entre le sacré et le profane, et le sacré, qui est isolé de la région profane, a l’ambiguïté du pur et de l’impur, et du faste et du néfaste. Contrairement à cela, ces dernières années, de nombreux doutes sur le concept du sacré et le dualisme du sacré et du profane ont été soumis. Une telle critique pourrait également être dirigée vers Georges Bataille, qui employait le sacré comme un concept important de sa pensée. D’une part, il acceptait le dualisme de Durkheim dans « hétérologie », mais d’autre part, dans le compte rendu sur L’homme et le sacré de Caillois, il dirait que la différence entre le sacré et le profane n’était que celle de « l’angle de vue ». Cet article vise à défendre la théorie du sacré chez Bataille contre les critiques du concept du sacré, et à montrer sa possibilité de surmonter la distinction entre le sacré et le profane.
 D’abord, après avoir confirmé la position du sacré dans la sociologie religieuse de Durkheim, nous montrons que, dans La structure psychologique du fascisme (1933), Bataille a remplacé le sacré et le profane par l’hétérogénéité et l’homogénéité et a analysé la structure sociale avec ces concepts. Ensuite, nous prouvons que, dans La théorie de la religion(1947), il a repris le sacré comme le problème d’une conscience de soi, et le monde sacré et le monde profane coïncident dans « la nuit du non-savoir ». Et enfin, il devient clair que, dans La guerre et la philosophie du sacré (1951), Bataille a atteint à l’ambiguïté entre le sacré et le profane en saisissant la relation entre les deux comme celle entre la totalité du monde et les objets isolés. De cette façon, on conclut que Bataille peut surmonter le dualisme et considérer le sacré comme un problème général de la vie humaine qui ne se limite pas à la religion.

Information related to the author
© 2018 The Japanese Society for Ethics
Previous article Next article
feedback
Top