Bulletin de la Société Franco-Japonaise de Gestion
Online ISSN : 2434-5601
Print ISSN : 0915-1206
Volume 35
Showing 1-3 articles out of 3 articles from the selected issue
  • Toshiya INOUE
    2018 Volume 35 Pages 1-12
    Published: 2018
    Released: September 12, 2019
    JOURNALS FREE ACCESS
  • Virginie JACQUIER-ROUX, Hiroatsu NOHARA, Claude PARAPONARIS
    2018 Volume 35 Pages 13-41
    Published: 2018
    Released: September 12, 2019
    JOURNALS FREE ACCESS

       La globalisation de la R&D des firmes multinationales articule au sein de divers réseaux d’une part des flux d’informations et de connaissances codifiées, d’autre part une participation contributive à des dispositifs localisés et collectifs de production de connaissances tacites. Cette seconde démarche, par laquelle les FMN implantent des laboratoires dans des territoires spécifiques, dépend pour son efficacité de leur capacité à mettre en place des dispositifs de partage des savoirs propres à chacun des réseaux de coproduction de connaissances tacites dans lesquels elles sont insérées. De plus, pour favoriser ensuite l’intégration de ces dispositifs, elles doivent aussi développer des méta-dispositifs articulant les dynamiques propres à chaque réseau. Cette architecture complexe, qui allie procédures établies et action ad’hoc de quelques acteurs stratégiques, est illustrée ici par deux études du cas : la firme americaine Motorola et la firme japonaise Canon.

    Download PDF (577K)
  • Ryunosuke TAKATSU
    2018 Volume 35 Pages 42-63
    Published: 2018
    Released: September 12, 2019
    JOURNALS FREE ACCESS

      Les perspectives évolutionnistes sont utilisées de plus en plus dans le domaine des sciences économiques et de la gestion pour rendre compte plus pertinemment de la réalité. Cependant, les perspectives schumpeteriennes, de darwinisme généralisé et de management du processus sont traitées indépendamment les unes des autres jusqu’à aujourd’hui. En s’intéressant au concept de nouveauté, qui est une des grandes contributions des perspectives des évolutionnistes, nous tentons de synthétiser d’un point de vue global les différentes perspectives. Par conséquent, cet article suppose que ces trois approches évolutionnistes ne doivent pas être traitées de manière indépendante. Est entendu un même intérêt, des définitions clés convergentes ou encore une synergie des combinaisons. De plus, la théorie de l’acteur-réseau peut fournir un cadre d’analyse qui nous permet de concilier convenablement les trois perspectives évolutionnistes. Ces résultats sont utiles pour participer à une meilleure compréhension des dynamismes sous-jacents à la société et l’économie.

    Download PDF (298K)
feedback
Top